Titre numéro 1

Le faux Magnifico à 13h00 Cour du Barouf. Ce spectacle, dans la pure tradition de la commedia dell’arte, nous raconte l’histoire de Pantalone, gouverneur d’une lointaine province, qui décide de marier son fils à une riche princesse pour se sauver de la banqueroute, mais tout ne se passe pas comme prévu…  Complots, trahisons, coups de théâtre, chants et danse, nous réjouissent tout au long de ce spectacle. Le Misanthrope à 15h45 au théâtre des Lucioles. Thomas Le Douarec et sa compagnie nous ravissent entre rire et émotions avec cette nouvelle pièce. Pour célébrer les 400 ans de Molière Thomas Le Douarec revisite avec succès l’une des plus célèbres pièces de l’auteur. Les comédiens sont exceptionnels. La compagnie Premier Acte, nous propose deux nouvelles créations au théâtre des Corps Saint : La dernière allumette à 14h55mins nous propose une rencontre entre la petite fille aux allumettes tout droit sortie du conte d’Andersen et Gavroche de Victor Hugo. Et si ces deux personnages aux destins funestes pouvaient s’offrir une nouvelle chance ensemble ? Une pièce remplie de poésie, une mise en scène originale et qui met parfaitement en valeur le merveilleux dialogue entre ces deux enfants, imaginé par le talentueux Sarkis Tcheumlekdjian.

Titre numéro 2

KafkaUne métamorphose à 18h20, raconte la métamorphose en cancrelat de Gregor Samsa, comment accepter sa nouvelle condition ? Comment faire face au regard de sa famille ? Les deux comédiens sur scène sont époustouflants. On ne ressort plein de questionnements sur notre condition humaine. Britannicus – Tragic Circus. Pierre Lericq et sa compagnie Les Epis Noirs reviennent cette année avec une nouvelle création relatant l’histoire d’une troupe de théâtre ambulant, dirigée par Monsieur Loyal qui mène ses comédiens d’une main de fer pour nous raconter la véritable histoire de Britannicus. Les Epis Noirs nous enchantent, impossible de ne pas se laisser entrainer dans leur univers unique et singulier grâce à cette tragicomédie très rythmée et parfaitement réalisée. La dernière bande à 16h35 au Théâtre des Corps Saints. Samuel Beckett crée le personnage de KRAPP pour se plonger dans ses souvenirs. Jean Pètrement est tout simplement majestueux ! Les vilaines à 21h15 au Théâtre Le Petit Chien. Elsa Bontempelli nous ouvre les coulisses des cabarets avec humour, charme, élégance et intelligence grâce à sa belle plume et au talent de ses trois artistes sur scène. Elles nous ravissent entre chants, danses, confidences et discours féministes. Deux sœurs à 13h35 au théâtre le 11. Un thriller-enquête narré par Marien Tillet avec un talent de conteur incomparable. Il nous transporte en Irlande à la poursuite d’une jeune femme disparue. Le violon qui l’accompagne magnifie le texte et tient lieu de compagnon au comédien sur scène.